Cahier des charges site e-commerce : comment le rédiger ?

Le cahier des charges d’un site e-commerce a pour objectif de lister toutes les fonctionnalités et les objectifs d’une boutique en ligne avant de commencer le développement. Voici quelques conseils pour bien le rédiger !

Le cahier des charges constitue la mesure prépondérante et primordiale pour la bonne réalisation de votre projet e-commerce. Celui-ci vous escorte à toutes les phases de la constitution voire de la mutation de votre commerce électronique. Il représente également un instrument primordial pour le contrôle de votre budget et constitue un excellent vecteur pour officialiser votre projet en traitant tous les aspects de celui-ci.

Dans cet article, nous allons en apprendre davantage sur le sujet en mentionnant les raisons pour lesquelles il est nécessaire de rédiger un cahier des charges du e-commerce et en expliquant la procédure à suivre pour le faire.

Que faut-il comprendre par un cahier des charges de e-commerce ?

Un cahier des charges est un support qui sert de guide pour les professionnels amenés à conduire un projet web commun afin de mieux saisir les modalités de celui-ci. Ce dossier sera utile à votre agence web pour mesurer les limites du projet sur le plan technique et vous conduire vers des propositions concrètes qui tiennent compte de vos besoins.

C’est un outil de gestion de projet incontournable dans la création d’un site Internet. Il est utile pour tous les intervenants et prestataire qui seront amenés à travailler sur le projet de création de site : chef de projet, développeur, graphiste, rédacteur…

Pour quelle raison faut-il élaborer un cahier des charges ?

Le cahier des charges offre la possibilité aux principaux participants du projet de disposer d’une image plus complète de la conception de votre site de vente en ligne à savoir son cadre, son utilité, ses contraintes, etc.
De plus, les prestataires de services seront en mesure de mieux identifier vos attentes, ainsi que vos critères.
Ce contrat est aussi une garantie de votre projet. Il fait en sorte d’éclaircir les malentendus et par conséquent d’empêcher des erreurs de se produire. La rédaction d’un cahier des charges vous évitera de perdre trop de temps lors de la concrétisation de votre projet. Avec ce dossier, il vous est possible de mieux coordonner les données et de surveiller leurs progrès.

Le développement d’une boutique ecommerce nécessite un certain nombre de fonctionnalités qu’il faut lister et décrire. Un bon modèle de cahier cahier des charges pour un site site e-commerce doit donc comprendre : catalogue produit, pages produits, panier d’achat, compte client, paiement en ligne, suivi de la livraison… Il doit également prévoir les emplacements des images, des contenus texte et des boutons dans les différents templates de pages.

Ce document doit également lister les objectifs de l’entreprise de e-business, les mots clés seo qu’ils souhaitent viser et ses attentes et termes de design. Une fois que le cahier des charges est rédigé, il peut être confié à un prestataire (agence digitale ou freelance) ou à des équipes de développement interne à l’entreprise.

En quoi consiste le processus de rédaction d’un cahier des charges du e-commerce ?

À présent, vous êtes plus familier avec le concept et l’importance d’un cahier des charges de site e-commerce, il vous faut désormais entamer la rédaction de ce dernier. Dans le but de mieux se préparer et de prévenir tout désaccord avec les intervenants, un certain processus méthodique doit être suivi.

Faire la description de la société et de son projet

Cette section est certes la plus petite de votre cahier des charges, mais cela ne change rien au fait qu’il s’agit d’une étape essentielle. Celle-ci a pour but d’aider votre agence web à mieux saisir vos motivations et à comprendre les intérêts relatifs à votre projet de conception de votre site de commerce en ligne.
Décrivez brièvement en quoi consiste réellement votre société à savoir :

  • son parcours ;
  • son domaine d’activité ;
  • son emplacement dans le secteur ;
  • ses principaux adversaires sur le marché ;
  • ses clients potentiels ;
  • il est essentiel d’indiquer si vous détenez des magasins physiques que vous envisagez de digitaliser partiellement.

Dans le cas d’une nouvelle conception, il est nécessaire de communiquer à votre agence de web marketing vos indicateurs courants concernant les ventes, les taux de visite et de conversion, ainsi que les résultats obtenus.
Pour guider son activité, il convient de faire savoir à votre agence web les raisons pour lesquelles le projet a été lancé et ses attentes.

Identifiez vos besoins

En effet, exprimer les besoins constitue la partie la plus élaborée du cahier des charges étant donné qu’elle détermine la réalisation du projet. Vous serez amené à fixer une série de critères :

  • le nom de domaine : il est possible de consulter sur des sites comme nom-domaine.fr pour connaître la disponibilité. Dans le cas d’une restructuration ou si vous disposez d’un hébergeur, indiquez-le à votre agence ;
  • le catalogue de produits : il est nécessaire de tenir votre agence au courant du nombre de produits à référencer, des gammes de produits, des modes de règlement à instaurer et des méthodes de livraisons ;
  • la charte graphique : si vous possédez au préalable une charte visuelle, veuillez la faire partager à votre agence web ;
  • stratégie marketing : votre agence doit connaître votre stratégie marketing, à savoir les réseaux sociaux et le référencement naturel ;
  • actions commerciales : quels moyens voulez-vous déployer afin de fidéliser les consommateurs ? Une opération de parrainage ou un programme d’affiliation ?

Faites le point sur votre budget

Il est essentiel, avant même de débuter votre projet, de déterminer le budget de celui-ci. Pour cela, il est préférable de réaliser une analyse du marché qui vous permettra de définir un chiffre d’affaires projeté.
Dans cette optique, il est essentiel de prévoir le taux de visites possibles quotidiennes, hebdomadaires ou même mensuelles, de même que le niveau de conversion.

4.5/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =