Pôle emploi création entreprise : différences ARCE et ACRE

Créer une entreprise est souvent un parcours du combattant. Si vous voulez que votre projet aboutisse, il faut d’abord beaucoup de volonté, ainsi que les fonds nécessaires pour lancer votre entreprise. L’État encourage la création d’emplois et donc, incite les nouveaux chefs d’entreprises à lancer leurs propres projets.

C’est pourquoi, celle-ci a mis en place plusieurs dispositifs d’aides pour les créateurs d’entreprises. Si vous êtes au chômage et inscrit à Pôle emploi, vous pourrez donc bénéficier de certains dispositifs d’aide mis en place par cette établissement. Dans cet article, nous allons nous intéresser au rôle de Pôle emploi pour dans la création d’entreprises.

Ce qu’il faut savoir sur Pôle emploi

Pôle emploi est une structure publique qui a pour but d’aider les demandeurs d’emploi à s’intégrer dans le monde professionnel. Celui-ci offre divers aides et services aux chômeurs, afin de les aider, les orienter et trouver des solutions afin de les remettre dans la vie professionnel. Mais concrètement, quelle est l’utilité de Pôle emploi pour trouver du travail ?

Lorsque vous êtes inscrit à Pôle emploi, un conseillé spécialisé s’occupera de vous trouver un travail, selon votre profil, ainsi que vos objectifs professionnels. Vous aurez aussi droit à ce qu’on appelle les allocations chômage, qui sont une sorte d’aide financière pour les demandeurs d’emploi. Pôle emploi propose aussi deux types d’aides aux créateurs d’entreprises au chômage, l’ACRE ainsi que l’ARCE, tout dépends votre profil. En bref, Cette structure spécialisée dans l’emploi s’occupera de votre insertion dans le monde professionnel.

L’aide à la reprise et à la création d’entreprise (ARCE)

L’aide à la reprise et à la création d’entreprise est un service promulgué par Pôle emploi, qui vous permet de bénéficier d’une somme d’agent conséquente, afin d’amortir les frais de la création de votre entreprise.

Celle-ci est dédiée seulement aux chômeurs inscrits à Pôle emploi, qui veulent lancer leur projet personnel. La somme versée par Pôle emploi pour mener à bien le lancement de voter entreprise, peut être un réel coup de pouce pour vous, car celle-ci peut atteindre des millions d’euros, selon votre profil. L’ARCE se substitut à l’ARE, acronyme de l’aide au retour à l’emploi. Mais comment est calculé cette aide financière de Pôle emploi ?

Comment bénéficier de l’ARCE ?

  • Pour être éligible à L’ARCE, il faut obligatoire créer sa propre entreprise ou reprendre une entreprise,
  • et bénéficier de l’ARE qui est une aide financière dédiée aux demandeurs d’emploi.

Comment calculer le montant de cette aide ?

Cette allègement représente un pourcentage 45% du dû restant de l’aide ARE du demandeur d’emploi. Cette prime est versée en deux temps.

  • Vous recevrez la première lors du lancement de votre entreprise,
  • le second versement se fera 6 mois après la création de l’entreprise, si celle-ci existe toujours bien évidemment.

Dans le cas où votre projet d’entreprise échoue, vous pourrez toujours percevoir le restant des aides ARE en tant que chômeur.

Aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE)

L’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise s’occupera de couvrir une partie ou la totalité des dépenses lors de la création ou la reprise d’une entreprise. Cette aide a une durée de validité d’un an après la création de votre entreprise, ce qui vous permet de démarrer sur le bon pied.

Après cette date limite, vous n’aurez plus droit à l’ACRE. Celle-ci couvrira une partie de vos charges sociales, mais pas les CSG, acronyme de contribution sociale généralisée. L’ACRE concerne donc les apports sociaux des employeurs et salariés de votre entreprise, ainsi que les indemnités pour maladie, invalidité ou même congé maternité.

Suis-je éligible à l’ACRE ?

  • Vous ne pouvez pas avoir bénéficié de cette aide Pôle emploi durant les 3 dernières années pour être éligible à l’ACRE.
  • Vous devez créer votre propre entreprise, peu importe son activité.
  • Vous devez gérer la totalité de l’entreprise, que vous soyez le créateur de celle-ci ou le repreneur.
  • Si vous êtes marié ou pacsé, vous devez être propriétaire d’au moins la moitié des parts de la société et donc, être majoritaire.
  • Il ne faut pas qu’un associé ou actionnaire ait mis un apport social plus important que le vôtre.

À qui profite cette aide de Pôle emploi ?

  • Les chômeurs inscrits à Pôle emploi depuis plus d’une demi année.
  • Aux demandeurs d’emploi de plus de 18 ans et moins de 26 ans.
  • Implanter ou reprendre une entreprise dans un secteur à difficulté, qu’on appel ZUS.

En bref, Pôle emploi met à votre disposition diverses aides et subventions, afin de vous donner un coup de pouce financier considérable pour la création de votre entreprise, mais toujours sous certaines conditions.

ARE, ACRE (anciennement ACCRE), ARCE : différences et fonctionnement !

SI vous préférez le format vidéo, vous obtiendrez toutes les réponses ci-dessous !

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 − 1 =